Nombre de Terriens le 05/12/18 : 7 669 000 000 Lecteurs & acteurs
DEVELOPPEMENT DURABLE
Chiffres et statistiques

  • Démographie et lendemains incertains (archives)
  • Ressources vitales
  • Manque d'énergie
  • Déchets durables !
  • Aléas climatiques et catastrophes naturelles
  • Ecosystèmes et biodiversité
  • Le Développement Durable. Pourquoi ?
  • Le changement climatique
  • Informations extraterrestres
  • Les trames vertes et bleues
  • Biodiversité en danger
  • Ecotourisme
  • Les pays les plus riches en hydrocarbures
  • Théorie du Big Bang
  •  Démographie et lendemains incertains (archives)
    7 000 000 000 de Terriens

    Photos Yann Arthus-Bertrand - Le développement durable pourquoi?

    La planète Terre va compter 7 milliards d'êtres humains en 2011.

    Chaque jour, il y a 365 000 nouveaux-nés, dont 57% en Asie, 26% en Afrique, 9% en Amérique latine, 5% en Europe, 3% en Amérique du Nord et moins d'un pour cent en Océanie. Et chaque 24 heures, la population mondiale augmente de 210 000 personnes (365 000 naissances moins 155 000 décès) : Pour mémoire, cela correspond à un pays supplémentaire de 75 millions d'habitants chaque année. A ce rythme-là, les projections indiquent sept milliards courant 2011.

    On est cependant très loin du boom démographique prévu il y a cinquante ans, quand les démographes annonçaient 15 milliards d'habitants en 2050. «Tout au plus 8 à 9 milliards», prédit maintenant l'Ined. La croissance démographique a en effet ralenti en raison de la baisse de la fécondité et plus de la moitié de l'humanité vit dans un pays ou une région du monde où la fécondité est désormais en dessous de 2,1 enfants en moyenne par femme - le niveau assurant le remplacement des générations. Malgré ce ralentissement, un continent comme l'Afrique verra sa population multipliée par deux.

    7 000 millions d'êtres humains

    Ce nombre sera franchi en 2011, c'est 4 milliards de plus qu'en 1950. Jamais l'augmentation de la population n'a été si rapide.

    Pourtant, depuis la fin du 20ème siècle, à mesure que les femmes acquièrent de l?instruction et des droits sociaux, la fécondité baisse et la croissance démographique mondiale fléchit. Si cette tendance persiste, la population ne comptera que 9 milliards d'individus en 2050. C'est un signe encourageant pour le développement durable de la planète.

    Pour l?instant, 87 % des 2,2 milliards de jeunes habitent dans les pays en développement où ils sont menacés par trois fléaux : la pauvreté, le SIDA et les conflits armés. Près de 650 millions d?entre eux n'habitent pas un logement convenable, 400 millions n'ont pas accès à l'eau potable et 120 millions, des filles en majorité, n'ont jamais été scolarisés.


    Errance et désespérance

    Fuyant les conflits armés, 20 à 25 millions de personnes cherchent la sécurité à l?étranger ou dans les régions reculées mais insalubres de leur pays. Ce sont en majorité des femmes, des jeunes filles, des vieillards et, pour plus de la moitié, des enfants vivant souvent séparés de leur famille.

    Victimes des recrutements forcés et des trafics, 300 000 adolescents seraient enrôlés comme soldats. De leur côté, les jeunes filles sont surtout très exposées aux exploitations et abus sexuels.

    On constate d'ailleurs que la criminalité et les infections sexuellement transmissibles, notamment le SIDA, sont beaucoup plus élevées dans les zones de concentration des réfugiés et des déplacés. C'est l'Afrique qui paie le plus lourd tribut aux conflits internes et à leurs conséquences tragiques alors que seule la paix permet d?envisager un développement durable.

    Ruée vers l?espoir

    Chaque année, plus de 60 millions d?êtres humains (l'équivalent de la population française !) quittent la campagne pour la ville. Ces personnes rejoignent les agglomérations urbaines où vivent plus de 3,3 milliards de Terriens, soit la moitié de l'humanité.

    Phénomène mondial au 20ème siècle, l?exode rural concerne aujourd'hui surtout les pays du Sud. Plus d'un humain sur sept vit dans un bidonville et le flux migratoire trop rapide conduit à une baisse généralisée du niveau de vie.

    Assurer l?intégration des nouveaux venus constitue désormais un défi colossal pour les municipalités qui ont en charge le financement des logements, de l'éducation, de la santé, des loisirs et des transports publics sans oublier la maîtrise de la pollution (assainissement, distribution d'eau?) et le développement durable.

    Un monde citadin

    Notre planète compte vingt mégapoles de plus de 10 millions d'habitants et la métropolisation se propage aux cités de moins de 500 000 habitants où vit la moitié de la population urbaine. C?est là que se joue l'équilibre écologique de notre planète. On y consomme entre autres 70 % de l?énergie mondiale.

    Mais les villes sont aussi des lieux adaptés pour créer une politique du développement durable car elles centralisent d?importantes activités économiques, sociales et culturelles. Seule cette synergie permet de choisir démocratiquement le chemin à suivre.

    Ainsi, on constate que l?état de santé, l?accès à l'éducation et les perspectives d'avenir des citadins s'améliorent progressivement. Ce n?est pas le cas dans les territoires reculés, notamment dans les pays en développement.

     Tiré à part 

    Le "Journal Communautaire Interactif ©" est une création @picom  - e-mail : journal@j-c-i.com
    Informations légales
    Propositions
    d'articles ou d'anecdotes
       Géosciences
       Environnement
     
    Propositions de photos,
    schémas ou dessins
       Réception iconogaphie
     
    Boîte à lettres
    vos questions & nos réponses
       Courrier des lecteurs
     
    Nos coordonnées