Nombre de Terriens le 05/12/18 : 7 669 000 000 Lecteurs & acteurs
GEOSCIENCES
Les sciences de la Terre
Les sciences de la Terre comprennent la géologie en général (ex. : la minéralogie, la volcanologie, la paléontologie), l'hydrosphère (ex. : l'océanographie), l'atmosphère (ex. : la climatologie), etc.

  • Planète Terre - Généralités (1 article)
  • Les continents actuels (2 articles)
  • L'hydrosphère : l'eau terrestre (8 articles)
  • Les minéraux (1 article)
  • L'origine des animaux terrestres
  • Les 5 plus gros diamants du monde
  • Lexique des termes employés dans le nucléaire
  • Silex... du nouveau !
  • Pétrole et gaz : risquez-vous un forage près de chez vous ?
  • Des micro-organismes particulièrement résistants dans l'espace
  • CNRS: le Big Bang
  • Les nouveaux matériaux inspirés du graphène
  • Planète Terre - Généralités (1 article)
    Si la Terre était un cube, chacune de ses 12 arêtes mesurerait 10 000 km ! C'est la distance qui sépare à vol d?oiseau Washington aux Etats-Unis et Bagdad en Irak ou Paris en France et Lima au Pérou. La Terre est la plus grosse planète rocheuse du système solaire.

    Le volume de la Terre fait environ 1 000 milliards de km³. Elle est donc près de 18 fois plus volumineuse que Mercure et près de 10 fois plus grosse que Mars.
    Les volumes des planètes rocheuses sont dans l'ordre décroissant :
    - Terre : 1 000 milliards de km³
    - Vénus : 817 milliards de km³
    - Mars : 108 milliards de km³
    - Mercure : 56 milliards de km³
    Avec ses 12 milliards de km³ la Lune est 83 fois plus petite que la Terre.

    La superficie de la Terre est de 510 millions de km² (510 065 600 km² pour les pointilleux), soit 13 fois et demi plus étendue que la Lune ou un peu plus de 930 fois la surface de la France (547 026 km²). Si la surface de la Terre était plane et carrée, chacun de ses côtés ferait environ 22 600 km soit la distance qui sépare New York de Nouméa en Nouvelle Calédonie en passant par Paris.

    Comme les autres planètes, la Terre n'est pas rigoureusement sphérique. La force centrifuge, due à sa rotation, lui donne une forme légèrement renflée à l'équateur, où elle tourne plus vite.
    La plus grande des circonférences de la Terre est donc la circonférence équatoriale. Elle totalise 40 075 km.
    La plus petite des circonférences de la Terre passe par les pôles et développe 40 008 km.
    La différence entre la circonférence équatoriale et la circonférence polaire de la Terre est donc de 67 km soit la longueur de la côte belge sur la mer du Nord.

    La plus grande vitesse de rotation de la Terre s'effectue à l'équateur, là où la planète est la plus renflée et la plus éloignée de son axe donc des deux pôles.
    Cette vitesse est supersonique : 1 670km/h. C'est en 23 h 56 mn 4 s (le jour sidéral) que la Terre accomplie un tour complet sur elle même. Au niveau de la France (45° de latitude) la Terre tourne à 1 100 km/h et au niveau d'Oslo en Norvège (60° de latitude) à 640 km/h. Sur les deux pôles la vitesse de rotation est nulle. Sans s?en rendre compte les gorilles qui somnolent dans la forêt équatoriale se déplacent beaucoup plus que les ours polaires sur la banquise !

    La Terre est la planète tellurique où la pesanteur est la plus élevée. Elle est de 1 sur Terre, 0,88 sur Vénus, 0,41 sur Mercure, 0,37 sur Mars. Sur la Lune la pesanteur est encore plus faible : 0,166. Sur les planètes gazeuses Jupiter bât les records avec 2,53 tandis que les autres ont une pesanteur proche de celle de notre planète : 1,06 pour Saturne, 0,95 pour Neptune, 0,92 pour Uranus. Ainsi un hippopotame de 3 tonnes ne pèserait plus sur la Lune qu'une demie tonne, un homme de 75 kg n'y atteindrait pas 12,5 kg et une souris de 20 g n'en compterait plus que 3,32. Par contre, un éléphant de 5 tonnes pèserait plus de 12 tonnes et demi si il pouvait déambuler sur Jupiter et notre homme de 75 kg y atteindrait l'honorable poids de 189,75 kg !

    La Terre est constituée de plusieurs couches superposées. La croûte superficielle ou écorce est rigide. Elle ne représente qu'à peine 2 % du volume de la planète. Sous la croûte, le manteau équivaut à lui seul 81% du volume de la Terre. Au coeur de notre astre, on trouve le noyau dont le volume représente 17% de la planète.
    Le manteau est divisé en deux parties : le manteau supérieur et le manteau inférieur.
    Le noyau de la Terre est divisée en deux parties : le noyau externe et le noyau interne appelée la graine.

    La croûte continentale est la plus épaisse. Elle mesure de 30 et 70 km d'épaisseur, soit environ 100 à 200 fois la hauteur de la Tour Eiffel.

    La croûte océanique est la moins épaisse. Elle mesure de 5 à 13 km d'épaisseur, soit 15 à 40 fois la hauteur de la Tour Eiffel.

    La croûte océanique est la plus lourde, sa densité moyenne est d'environ 3, soit 3 g pour 1 cm³ de matière ou encore 3 kg pour un litre (l'eau de densité 1, pesant 1 kg/l). C'est la raison pour laquelle elle replonge dans le magma au fur et à mesure qu'elle se forme par ailleurs depuis les dorsales médio-océaniques.

    La croûte continentale est la moins lourde, sa densité moyenne est de 2,7. C'est la raison pour laquelle les continents flottent comme des bouchons à la surface du globe, sans pouvoir replonger dans le manteau magmatique.

    La croûte océanique est la plus jeune. Sans cesse renouveler elle ne dépasse pas 200 millions d?années.
    La croûte océanique est la plus vieille. Elle peut atteindre par endroit plus de 3 800 millions d?années.

    La croûte océanique est la plus étendue, elle représente environ 60% de la totalité de la superficie de la croûte terrestre soit environ 305 millions de km². Les côtés d'un carré d'une superficie correspondante mesureraient 17 500 km environ.

    La croûte continentale est la moins étendue, mais sa superficie réelle est plus grande qu'en apparence car elle est en partie immergée. La totalité de la croûte continentale représente en réalité 40% de la surface de la Terre, soit 205 millions de km². La partie émergée des continents étant de 29%, la partie immergée des continents correspond à 11% environ de la superficie de la planète. On appelle plate-forme continentale la partie sous-marine des continents. Ramenée à un carré unique la surface totale des masses continentales mesurerait 14 300 km de côté.

    La surface totale des plates-formes continentales est d'environ 35 millions de km², plus de 60 fois plus grande que la superficie de la France. La surface de la partie sous-marine des continents représente l'équivalent d'un carré d'environ 7 500 km de côté, c'est la distance qui sépare Caracas de Paris.

    La superficie totale de la terre ferme, qui figure sur une carte ou un globe géographique, est actuellement de 149 millions de km², soit 270 fois la surface de la France. Ceci représente environ 29% de la surface de la Terre. Si les terres émergées actuelles étaient réunies en un seul continent de forme carrée, il mesurerait 12 200 km de côté.

    Au cours du temps, la vitesse de rotation de la Terre se réduit lentement mais sûrement. Ce ralentissement est dû notamment aux frottements des étendues océaniques perturbées par les marées. Certains scientifiques estiment que durant les 500 derniers millions d'années la journée terrestre s?est allongée d?environ 4 heures. On a d?ailleurs calculé récemment que le jour augmente de 0,00164 seconde par siècle.

  • Le magnétisme terrestre
  •  Tiré à part 

    Le "Journal Communautaire Interactif ©" est une création @picom  - e-mail : journal@j-c-i.com
    Informations légales
    Propositions
    d'articles ou d'anecdotes
       Géosciences
       Environnement
     
    Propositions de photos,
    schémas ou dessins
       Réception iconogaphie
     
    Boîte à lettres
    vos questions & nos réponses
       Courrier des lecteurs
     
    Nos coordonnées